Une quarantaine de mercenaires pro-saoudiens tués au Yémen

n drone espion saoudien a été abattu par les forces yéménites à Asir dans le sud saoudien. 

Les forces yéménites ont abattu, vendredi 27 juillet au soir, un drone espion saoudien, qui survolait al-Raboah dans la province d’Asir, en mission de collecte d’informations du champ de bataille, près de la frontière yéménite.

Un soldat de l’armée saoudienne a été également tué par un sniper yéménite dans la même région.

Par ailleurs, la ville portuaire de Hudaydah, sur la rive occidentale du Yémen, et ses infrastructures ont subi des frappes intenses de la coalition saoudienne.

Le bâtiment de la radiotélévision yéménite, la station de traitement d’eau et un port de pêche ont été bombardés par les avions de combat saoudiens.

Le mercredi 25 juillet, la Force navale du Yémen a détruit, en moins de 24 heures, un bateau et deux navires de guerre saoudiens sur la côte occidentale du Yémen.

La coalition saoudienne a prétendu que les navires attaqués étaient de type pétrolier et a donc annoncé le gel de ses exportations de brut via le détroit de Bab el-Mandeb.

Cette allégation a été rejetée par la Force navale yéménite qui la considère comme étant une tentative destinée à camoufler les échecs de la coalition.

Dans la province d’al-Bayda, au sud-est du Yémen, les forces yéménites ont bloqué la progression des mercenaires pro-saoudiens et pro-émiratis qui ont subi d’importants dégâts matériels et un grand nombre de pertes en vie humaine.

À la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite, un char saoudien a été détruit à Asir, et tous les soldats à bord ont été tués ou blessés.

D’autre part, un autre véhicule, appartenant aux mercenaires pro-saoudiens, a été pris pour cible des combattants yéménites dans l’ouest d’al-Tuhayta. Tous les occupants du véhicule ont été tués ou blessés.

Par ailleurs, les frappes aériennes de la coalition saoudienne sur Hudaydah et Saada ont fait des dizaines de morts et de blessés chez les civils yéménites dont des enfants, ce vendredi 27 juillet.

Le même jour, des chasseurs-bombardiers saoudiens ont également frappé à sept reprises une localité du district de Dhi Bin, appartenant à la province d’Amran.

Le samedi 28 juillet à l’aube, la coalition saoudienne a bombardé Sanaa, Hajjah, Saada et Wadi Rima.

Selon la chaîne de télévision Sky News, « les avions de combat saoudiens ont lancé six raids aériens sur l’aéroport de Sanaa et la base militaire d’al-Dulaimi ».

Aucun rapport n’a encore été publié sur le bilan des victimes.

Le vendredi 27 juillet, les forces de l’armée et les combattants des Comités populaires ont réussi à repousser une agression de mercenaires pro-saoudiens contre la province d’al-Bayda. Une quarantaine de mercenaires dont des commandants ont été abattus et une soixantaine d’autres blessés.

En outre, un blindé et trois véhicules militaires ont été détruits.

L’Arabie saoudite et ses alliés ont lancé, en mars 2015, une offensive militaire d’envergure contre le Yémen. Plus de 13.000 Yéménites ont été tués et des millions d’autres blessés et déplacés

Source: Press Tv .

رابط مختصر: https://www.damas24.com/0tao6
تعليقات
Loading...